Aller loin
auteur : Irène Berelowitch

Passage du Désir

Porte Saint Martin (Xème arr.)


"Madame, allez loin, loin, peut-être que vous allez le voir, ou bien qu'il est parti par l'autre route..."

Celui auquel je pense le matin avant le jour
quand le merle chante dans la cour
et que le périphérique gronde au loin
Celui que j'attends dans les jardins publics
rythmés par le tum tum tum des coureurs de fonds
et leurs pieds conquérants ou poussifs martelant les allées
Celui que je cherche dans le fracas muet des wagons,
Parmi les visages fermés et les yeux absents
Recommandés par la politesse des transports
Celui que j'espère quand un pas gravit l'escalier,
et que des froufroutements s'arrêtent près de ma porte
promesse en suspension dans la rumeur ténue de l'immeuble
Voilà encore, l'idiot, qu'il a pris l'autre route,
loin, loin,
Loin après la rue de la Fidélité,
bien après le bout du bout de celle de Paradis
Mais un jour prochain dans le passage du Désir
Les enfants peut-être sauront le retenir.